Pas uniquement un terroir, mais des terroirs !

Le terroir est notre principale richesse : son maître-mot est la diversité.
Situation géographique unique, microclimats multiples, richesse des cépages - le tout, sur plus de 100 hectares - constituent les atouts du terroir du Grand Verdus.

Un terroir mosaïque

Le relief vallonné du vignoble, réparti sur 3 domaines, crée une véritable mosaïque de sols et sous-sols formant un ensemble riche en diversité. Généralement situées à une altitude de plus de 80 mètres, les parcelles bénéficient d'un ensoleillement généreux et d'une ventilation optimale.

Les sols sont de natures argilo-calcaires sur les coteaux, argilo-graveleux sur la partie supérieure des croupes, et enfin argilo-limoneux sur les bas de côtes et plateaux.

Cette diversité de micro-climats, composante importante de la notion de «terroir», participe de manière essentielle à la complexité des vins du Grand Verdus.

Un encépagement adapté

Un encépagement adapté

Cette terre à dominance d'argile est merveilleusement propice à l'élaboration de vins profonds et amples.

Elle permet au Merlot (60%), de s'épanouir pleinement et de donner des vins souples et charnus, pleins de charme.
Le Cabernet Sauvignon (25%), cépage exigeant de grande race, à la sève élégante et tannique, produit des vins réputés pour leur finesse et leur belle longévité.
Enfin, le Cabernet-Franc (15%), bien adapté aux terrains les plus calcaires, apporte un corps généreux et des arômes floraux d'une grande élégance.

Dans un souci d'adéquation vigne-terroir, des études de sols poussées déterminent depuis toujours l'encépagement de chaque parcelle. Afin de mieux exprimer chaque sol, les plantations de vigne s'effectuent désormais à un minimum de 5000 pieds/hectare.

Découvrez notre philosophie

Le Grand Verdus est la preuve parmi d'autres qu'il existe « de grands terroirs dans l'Entre-Deux-Mers.

Antoine Le Grix de la Salle